https://www.qwant.com https://duckduckgo.com/
top of page
P1060536.JPG
p1060206-2-e1623961319709.webp

Le Coup de Pouce de Jean-Michel

Depuis trois ans Jean-Michel et la Brass’vie ont mis en place le réseau « coup de pouce » sur le territoire de Château-du-Loir et les communes alentour.Un système simple de covoiturage d’un village à un autre.

Comment t’es venu l’idée de faire un coup de pouce autour de Château-du-Loir ?

Nous allons souvent dans la Drôme chez une une amie qui vit sur le plateau du Vercors.

Là-bas l’association Rezo Pouce a développé des points de covoiturage dans les villes et les villages où les points sont identifiés par des bornes. En parallèle, l’association développe une application smartphone, qui fait que l’on sait qui veut aller à tel endroit.

Il y a pas mal de régions de France où ça s’est développé mais pas chez nous, il n’y avait rien, j’ai donc contacté l’association pour connaître la démarche.

Ils m’ont expliqué que ce ne sont pas les communes mais les communautés de communes qui y adhèrent. Cela représente un coût de 30 centimes par habitant la première année et de 15 centimes les années qui suivent (cela correspond à l’aide à la mise en place du réseau, à la communication…).

Par exemple, pour un village comme Beaumont-Pied-de-Boeufs où vivent 200 âmes, cela fait 60€ la première année et 30€ la deuxième.

Je suis revenu avec cette idée et j’ai déclenché une réunion « covoiturage » au café associatif de la brass’vie de Jupilles pour mener cette action.

Nous avons écrit une lettre type et nous avons sollicité les mairies dont plusieurs nous ont répondu que c’était trop cher.

En plus, il faut réussir à convaincre les communes pour que la démarche remonte jusqu’à la communauté de communes.

Comme des communes répondaient par la négative, une solution gratuite devait être recherchée.

On va faire nous même nos panneaux avec le nom des communes de destination, en s’inspirant d’un autre système qui s’appelle « coup de pouce » et qui est libre de droit.

Il n’existe à ma connaissance, qu’un trajet « coup de pouce » dans la Sarthe pour faire Marigné-Laillé/Ecommoy.

J’ai contacté ce réseau pour savoir si on pouvait récupérer le logo et nous avons eu l’accord.

Le coût est alors pour la commune, il concerne les panneaux aux entrées ou au centre du village…

Expérience professionnelle

Comment s’est organisé l’échange entre La Brass’vie et les communes ?

Je suis l’organisateur, mais nous sommes plusieurs à nous intéresser au sujet. A la dernière réunion, nous étions six dont le maire de Chenu.

On a eu du retard avec le covid, le projet prendra peut-être plus de temps mais je compte le présenter à un conseil municipal.

Le fait est, que les municipalités reçoivent positivement la démarche quand elle est faite par un habitant du village . Quand la lettre est envoyé de l’extérieur, tout le monde s’en fout.

Nous avons donc recherché un correspondant pour chaque village.

Nous avons développé un outil clé en main pour aider les correspondants avec :

une lettre de demande, un diaporama de présentation de « coup de pouce » et une vidéo explicative.

Le panneau « coup de pouce » coûte 28€14 (accroché à un lampadaire qui appartient à la commune et non à un panneau indicateur qui appartient au département).

On revient au principe du stop mais un peu plus organisé. Pour que cela fonctionne sans réservation et sans application il faut trois choses:

– Identifier les lieux

– Identifier les destinations

– Il faut faire de la pub, il faut que les communes appuient.

Mes réseaux
sociaux

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram
bottom of page